arrowHome arrow Revues arrow Test GPS Que Choisir - Juin 2008 Friday, 15 December 2017  
Menu Principal
Home
iPhone
Garmin Oregon
Bluemedia
Installation
Personnalisation
Navigation GPS
Autres Utilisations
Xania Softs
Applications compatibles
Accessoires
Revues
Galerie Photos
Téléchargements
Xania eBooks
Xania Group Map
Glossaire
Liens
Contacts
Potins
Forums GpsPassion
Work in Progress
Autres PNA
Test GPS Que Choisir - Juin 2008 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par xania   
Test GPS - Que Choisir - Juin 2008

A la veille des vacances d'été, Que Choisir publie un comparatif GPS où 17 appareils ont été testés. Si l'idée du comparatif est bonne et bienvenue à cette période de l'année, son exercice reste difficile et le magazine grand public n'évite pas les écueils.

Une sélection de gps arbitraire, incohérente et parcellaire.

Arbitraire car de nombreuses marques manquent à l'appel comme Medion ou ViaMichelin. Pour ce dernier, après l'arrêt de l'activité par la maison mère, cela peut se comprendre mais alors pourquoi avoir retenu dans le guide un Sony qui arrête aussi de commercialiser des gps. L'absence de Medion est moins compréhensible car la firme allemande sort régulièrement de nouveaux modèles qui ne manquent pas de qualité. Incohérente car cela n'a pas de sens de comparer des hauts de gamme comme le Mio C620T et à des modèles d'entrée de gamme comme le Route 66 Maxi ou le Navigon 2100 qui ne peuvent évidemment rivaliser ni en fonctionnalités ni en .. prix. Parcellaire car le choix des appareils dans la gamme des constructeurs étonne. Le TomTom One XL (ou le New One ?) est certes un très bon gps mais ce n'est plus le fleuron de la marque néerlandaise qui depuis a sortie entre autres les GO 720, 730 sans parler des 920, 930. De même le 2100 n'est pas le modèle représentatif de la gamme Navigon qui commercialise les 5100 et 7100 sans parler des nouveaux modèles 2100 max et 8110 qui, il est vrai, tardent à arriver en France. Et on pourrait continuer avec Garmin dont la gamme reste la plus riche sur le marché actuel.

Un compte-rendu de tests .. évasif.

Que Choisir relativise l'intérêt d'avoir un écran plus grand car certains modèles n'affichent pas la carte sur la totalité de l'écran et vous invite à le vérifier .. en magasin. Pourquoi ne pas les citer ?
On apprend aussi que sur plusieurs appareils, le niveau sonore peut être insuffisant. On aurait bien aimé savoir sur lesquels ..

Y a-t-il un logiciel de navigation à bord ?

Un gps est à priori un ensemble composé d'une base matériel et d'un logiciel de navigation. Ce qui peu paraître une évidence ne l'est pas pour les testeurs du magazine. A aucun moment on ne cite le nom du moindre logiciel de navigation qui équipe les appareils et encore moins leur version. On comprend mieux pourquoi le magazine s'interroge à plusiers reprises et trouve curieux par exemple des différences qui existent entre le Mio C620T (équipé de Miomap 2008) et le Mio C230 (équipé de Miomap 3).

Quelles caractéristiques à retenir ?

Se focaliser sur le poids du gps, l'existence du mode nuit ou sur la capacité des appareils à gérer les ronds-points atypiques (donc rares) pour juger et comparer des gps surprend un peu. Il y a bien d'autres critères plus pertinents à considérer, comme la qualité des itinéraires proposés ou la possibilité de bloquer des routes pour obtenir un itinéraire alternatif. Et ce ne sont que quelques exemples, on se reportera au Guide d'achat 2007 - 2008 de GpsPassion .

La cartographie TeleAtlas épinglée

Les participants assidus au forum le savent, entre TeleAtlas et Navteq on ne peut affirmer qu'un cartographe est meilleur que l'autre. On pourra toujours trouver des exemples de rues manquantes ou des sens interdits erronés dans la cartographie de l'un ou l'autre. Disons que chacun a ses méthodes et ses priorités, cela conduit TeleAtlas à produire des mises à jour plus fréquentes (les nouvelles rues ont plus de chance de figurer dans la carte) mais parfois moins fiables (plus d'erreurs) que Navteq. De là à fustiger TéléAtlas ..

Des gps pas infaillibles ?

Une gestion des limites de vitesse pas au top, une gestion des radars à l'efficacité douteuse, l'efficacité du TMC qui atteint des limites et une dégradation générale de la sensibilité des gps. Voilà ce que vous risquez de retenir de ce test .. pas infaillible non plus !


Modèles sélectionnés

Mio C620T
Blaupunkt Lucca 5.3
Becker 7927
Route 66 maxi France
TomTom One XL
Magellan Maestro 4050 Europe
Garmin Nuvi 710
TomTom One V3
Magellan Roadmate 1200
VDO Dayton PN4000
IGN Evadeo Primo
IGN Evadeo Ushuaïa
Sony Nav-U 73 Premium
Airis T940 France
Panasonic Strada CN-GP500N
Navigon 2100
Mio C230 Europe

Lire le test complet 
 
Suivant >
top of page

© 2017 - Vincent Di Sanzo - Xania Blue
Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.